Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Catalogue Société : Travail et social

Films 161 à 180 sur 209
Scènes de grève en Vendée

Scènes de grève en Vendée

Inspirées par Lip, les ouvrières de l'usine Cousseau à Cerisay dans les Deux-Sèvres, ont inventé une nouvelle manière de faire la grève dans la joie.
Dans les ateliers sauvages, elles fabriquent des chemisiers «pil» qui leur permettent de tenir. Et aussi des chansons sur leur lutte.

Rhodia 4/8

Rhodia 4/8

Colette Magny chante le flamenco de la Rhodia.

Les trois-quarts de la vie

Les trois-quarts de la vie

Les jeunes français immigrés à Sochaux démontent le mécanisme de l'exploitation dans leur vie quotidienne telle qu'elle a été pensée par Peugeot. Ils jouent et racontent le recrutement, l'embauche, les horaires, le logement et la lutte qui a été menée...

Au piquet !

Au piquet !

En décembre 1995, une nuit ordinaire-extraordinaire dans un pays en grève : des postiers toulousains tiennent un piquet de grève et racontent les raisons de leur mouvement.

La parcelle

La parcelle

En mai 1970, à Avessac, en Loire-Atlantique, deux syndicats d'exploitants agricoles, décident d'engager une action de masse. C'est le film de cette exemplaire journée, illustrant l'action syndicale en milieu paysan.

Pompey vivra

Pompey vivra

Depuis un quart de siècle, Pompey est devenu le site d’une reconversion industrielle exemplaire. Tout de l’ancienne usine a été rasé, démantelé, détruit. À la place, ce sont quelque 150 entreprises qui sont aujourd’hui implantées dans le bassin, employant autant de personnes que deux décennies auparavant.

Ikea en kit

Ikea en kit

Une petite entreprise suédoise est devenue le plus grand revendeur de meubles du monde : 206 magasins dans 32 pays, 13 milliards d’euros de chiffre d’affaires... Avec une idée simple, « proposer des meubles esthétiques et fonctionnels à des prix si bas que le plus grand nombre pourra les acheter ». Le groupe suèdois s’introduit sur des marchés difficiles et s’agrandit sans cesse.

Réjane dans la tour

Réjane dans la tour

Réjane fait le ménage dans une tour au Val Fourré.
En l'écoutant, en regardant ses gestes et en suivant ses pas, on voit ce que c'est qu'être aujourd'hui une femme de quarante-cinq ans sur un fil !

La main tendue

La main tendue

Et si je venais à vivre à la rue ? Qui en dehors de l'Etat me tendrait la main ? Pour connaître ceux qui sont toujours là, qui affrontent tout l'hiver et parfois plus la misère, je suis allée voir quatre bénévoles, en Lorraine, entre bonne conscience et culpabilité. Au-delà des discours et de l’indignation, quatre d’entre eux, font face à la misère.

La chauffe

La chauffe

Depuis la fin du 19e siècle, ce sont les habitants de Mieussy, commune de Haute-Savoie qui chauffaient l'ensemble des administrations nationales, gares, ministères, Elysée, Matignon et autres grands hôtels parisiens.

De bonnes mines, L’épopée des mineurs de charbon en Lorraine

De bonnes mines, L’épopée des mineurs de charbon en Lorraine

« Femmes de mineurs, femmes de seigneurs », disait-on dans les années 40. Il est bien loin, le temps où les gueules noires de Lorraine bénéficiaient d’avantages sociaux suffisamment alléchants pour motiver les filles à marier. Ce documentaire est un magnifique voyage dans le temps au coeur des houillères. Il retrace soixante ans de luttes, de souvenirs, de labeur et de misère dans les entrailles de la terre.

L'épopée du charbon en Lorraine

L'épopée du charbon en Lorraine

Ce documentaire en six partie retrace l’histoire du charbon en Lorraine. Il réunit les acteurs actuels et passés, les témoins de l’histoire de la mine. Des gens qui se connaissent d’autres qui se sont opposés ou ignorés se retrouvent dans une fête populaire traditionnelle.

Chronique Lorraine

Chronique Lorraine

Un jour en Lorraine des gens ont décidé de refuser l'arbitraire. Ils ont commencé par raconter ce qui se passait chez eux, avec des mots tout simples, et ont constaté que cela intéressait tout le monde.

La raison du plus fort

La raison du plus fort

Quelle drôle d’époque ! Hier encore, on a fermé une usine, jetant sur la route des milliers de personnes. Pas assez rentable. Alors on ferme, on fusionne, on délocalise. Alors qu’en face on construit une prison. Faudrait-il effrayer les chômeurs ? Faudra-t-il que les exclus enferment leurs désirs sous peine d’être enfermés eux-mêmes ? Que sommes-nous en train de faire ?

Sortie d'usine

Sortie d'usine

Chaque matin, à l’aube, plusieurs jeunes ouvriers travaillant en équipe de nuit dans une usine textile de Lorraine se rassemblent durant deux ou trois heures, avant que chacun ne reparte chez soi se coucher....

Terre d'exil

Terre d'exil

Aux cotés des Français, quatre Marocains travaillent dans une des dernières briqueteries traditionnelles du Nord de la France.
Leurs points communs : être arrivés du Maroc dans les années 60 et 70, en quête d’un travail.

Bénéfice humain

Bénéfice humain

18 mois dans l'histoire d'ALPE, une petite imprimerie d'insertion.
Au premier étage, Françoise, la patronne. Elle embauche ceux que toutes les autres entreprises refusent. Parce que, pour elle, personne n'est inemployable. Elle attend avant tout de son entreprise du bénéfice humain. Au détriment, s'il le faut, du bénéfice tout court.
Une autre logique d'entreprise est-elle possible ?

Le Giffre

Le Giffre

LLe Giffre est un torrent savoyard qui a prêté son nom à une usine pendant 100 ans. 1897, la révolution industrielle bat son plein et pénètre dans celle vallée alpine où l'on transforme des tourbillons d'eau en étincelles de feu capables de fondre des minerais venus du monde entier.

La cité des abeilles

La cité des abeilles

En 1950 à Quimper, comme partout en France, la plupart des travailleurs vivaient dans des taudis insalubres. 100 jeunes ménages décident de bâtir leur quartier en s’inspirant du mouvement « castor », basé sur le principe de « l’apport-travail » qui permet de réduire de 30% le coût de la maison en travaillant sur le chantier.

Femmes de l'eau

Femmes de l'eau

Dans la plupart des cas, la batellerie artisanale s'exerce dans le cadre d'une entreprise familiale. Pour les bateliers, le bateau est, à la fois, leur lieu de travail, leur maison et leur cadre de vie permanent.