Logo-play

Catalogue Société : Immigration

Films 61 à 80 sur 94
Les éclaireurs

Les éclaireurs

Des gens venus de tous les coins du monde livrent par bribes leur espoir de trouver un refuge suite aux persécutions qui les ont fait basculer dans l’exil. Progressivement, une autre violence va se superposer à la violence passée : celle qu’on leur fait subir, ici, chez nous…

La casa à la rue

La casa à la rue

À la manière d’un carnet de notes et d’images tenu entre 2000 et 2006 ce film témoigne des dérives à travers Strasbourg de groupes de demandeurs d’asile.

L’or de Guyane

L’or de Guyane

Extraire de l'or, oui… Mais à quel prix ? Ce documentaire se propose de faire un état des lieux économique, social, culturel et écologique de l'exploitation aurifère en Guyane, en 2010.

Un aumônier musulman

Un aumônier musulman

En France, l’islam représente la première religion en milieu carcéral, rassemblant entre 50 et 80 % des détenus… Cette réalité demeure encore mal connue. La rupture que représente la détention en fait une période propice à l’introspection et la spiritualité, le nombre important de conversions ou de retour vers la foi en témoigne.

La cité des femmes battantes

La cité des femmes battantes

Quand on parle des banlieues, on parle d'insécurité et de voitures brûlées… des histoires d'hommes. Et les jeunes femmes de la cité ? Où sont-elles, que font-elles, à quoi pensent-elles? Silence… quand il n'y a pas scandale !

Le droit au sous-sol

Le droit au sous-sol

Chaque année, c’est par centaines que de jeunes citoyens français sont inhumés loin de leur famille dans un « pays d’origine » totalement inconnu par la plupart d’entre eux.

Japiglia Gagi, histoires de Roms

Japiglia Gagi, histoires de Roms

Pendant une année le réalisateur a vécu dans un camp dans la banlieue de Bari (Italie du Sud) avec une communauté de Roms immigrés de Roumanie. Ce camp, illégal, est situé sur un terrain privé pour lequel la mairie a des projets urbanistiques.

Mon Oncle de Kabylie

Mon Oncle de Kabylie

En 1948, venus de Kabylie, quatre cousins de huit ans, débarquent à Marseille pour mener leurs études en internat. Pendant quatorze ans, ils grandissent et s’instruisent en Métropole. Tout bascule lors de l’Indépendance, en 1962. Tandis que trois d’entre eux retournent vivre dans l’Algérie nouvelle, le quatrième choisit les valeurs de la République.

Accueillis à bras fermés - Alvaro Bizzarri

Accueillis à bras fermés - Alvaro Bizzarri

Au début des années 70, la politique en matière d'immigration est au cœur du débat en Suisse. Avec les moyens du cinéma de famille, Alvaro Bizarri, simple ouvrier italien, décide de traiter de sa condition - partagée par des centaines de milliers d'autres - au travers de films de fiction. Un regard et un témoignage singuliers sur une question qui divisa le pays avec âpreté.

El Ejido - La loi du profit

El Ejido - La loi du profit

Autrefois déserte, la région d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, produit aujourd’hui un tiers de la consommation européenne hivernale des fruits et légumes et engrange les deux tiers des profits agricoles du pays. Un « miracle économique » sous serre qui repose sur le travail de près de 80.000 immigrés, pour moitié des sans-papiers.

No London Today

No London Today

Une plongée dans l’errance et l’attente à Calais de Chafik, Aron, Abraham, Henok et Ermias, des jeunes réfugiés qui tentent de passer illégalement en Angleterre.

Joue-la comme la vie

Joue-la comme la vie

Dans la cité des Bosquets à Montfermeil, en région parisienne, la place de la femme n'est guère enviable. C'est pourtant là, qu'en classe de cinquième, une bande de copines décident de monter une équipe de foot, malgré la pression sociale, les parents, les moqueries des garçons...

Sans papiers ni crayon

Sans papiers ni crayon

Aller à l'école ? Fastoche ! Mais qu'en est-il pour les enfants sans papiers, arrivés illégalement sur le territoire français ? Sont-ils des écoliers comme les autres ? Icham, Fatima et Lionel nous font partager leur vie à travers ce documentaire.

ABCDAIRE du jeune lascar périphérique

ABCDAIRE du jeune lascar périphérique

Étrange destin que celui de ces cités maudites, à l’écart de la ville, derrière un mur aveugle, une voie ferrée, un échangeur d’autoroute ou un terrain vague. Ancêtres, banlieue, communautarisme, daron, exclusion, faciès, galère… Ce film, nous plonge au cœur des problèmes de la jeunesse des cités-banlieues au rythme d’un Abcdaire teinté d’humour et d’ironie.

Hôtel Bourgogne

Hôtel Bourgogne

L'hôtel Bourgogne, c'est un bout d'Afrique posé en plein cœur du XIème arrondissement de Paris. Il a recueilli au fil des années des familles algériennes, maliennes, togolaises, souvent des femmes seules et leurs enfants.

Terre d'exil

Terre d'exil

Aux cotés des Français, quatre Marocains travaillent dans une des dernières briqueteries traditionnelles du Nord de la France. Leurs points communs : être arrivés du Maroc dans les années 60 et 70, en quête d’un travail.

Du vote à l’isoloir - 2e Partie

Du vote à l’isoloir - 2e Partie

Depuis plus de cinq ans, des associations, des personnalités s’organisent pour porter au plus haut les revendications des populations issues du monde de l’immigration et de l’outre-merCes personnes sont déçues de la politique des groupes dits de Gauche, elles affirment une authenticité de l’idéologie capitalisante, s’orientent vers la représentativité, et authentifient le pouvoir. Le paradoxe reste que les comportements des personnes dirigeantes des groupes dits de Droite ressemblent aux comportements des personnes dirigeantes dites de Gauche.

Du vote à l’isoloir - 1er Partie

Du vote à l’isoloir - 1er Partie

Depuis plus de cinq ans, des associations, des personnalités s’organisent pour porter au plus haut les revendications des populations issues du monde de l’immigration et de l’outre-mer. Ces personnes sont déçues de la politique des groupes dits de Gauche, elles affirment une authenticité de l’idéologie capitalisante, s’orientent vers la représentativité, et authentifient le pouvoir. Le paradoxe reste que les comportements des personnes dirigeantes des groupes dits de Droite ressemblent aux comportements des personnes dirigeantes dites de Gauche.

Être ou ne pas être…

Être ou ne pas être…

A ce jour, les personnes héritières de la traite, de l’esclavage et de la colonisation en France se murent face à des incompréhensions ; ce qui fut des revendications concernant le progrès et l’égalité se transforme en confrontation, et Dieudonné M’Bala M’Bala est défini comme étant un des leader de celle-ci. Discriminations, souffrances, mal-être, ces comportements, ces sensations sont des ingrédients du socle de la confrontation. A ce fond, s’ajoutent l’âge, l’accent voire la langue, l’appartenance à la Nation et… la couleur de peau.

Boto N’Dingo, les oubliés de la maladie

Boto N’Dingo, les oubliés de la maladie

Ce film montre la difficulté d’exercer un travail de prévention sur le sida dans les communautés étrangères, et notamment dans la communauté noire africaine. Cette difficulté est liée au fait que les personnes noires africaines se sentent victimes de bon nombre de préjugés : le sida vient d’Afrique, et surtout, le mythe du singe vert. Cette difficulté est soutenue par le mode de vie au quotidien qui est souple et plus convivial que dans nos sociétés occidentales.