Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Catalogue Histoire et Géopolitique : Conflits

Films 41 à 60 sur 115
Human Terrain

Human Terrain

Alors qu’elle occupe l’Irak et l’Afghanistan, l’armée américaine se demande pourquoi « elle est tant haïe ». Pour y répondre, le Pentagone adopte une stratégie nouvelle d’ouverture vers « le terrain humain » (les populations locales), pour gagner leur confiance et ouvrir le dialogue.

Vietnam, la première guerre 1/2

Vietnam, la première guerre 1/2

À la douceur de la vie colo­niale s’opposent la mis­ère rurale et la soumis­sion for­cée des Anna­mites. Mais la révolte gronde con­tre l’occupant français. Elle s’organise dans la jun­gle autour du Viêt-Minh. Après Hiroshima, le Viêt-Minh prend le pou­voir et Hô Chi Minh proclame l’indépendance.

Vietnam, la première guerre 2/2

Vietnam, la première guerre 2/2

De la plaine des Joncs à la Haute-Région tonk­i­noise, la résis­tance s’organise. Sur le ter­rain, le corps expédi­tion­naire français décou­vre l’adversaire avec fas­ci­na­tion. 1950 : la guerre d’Indochine s’inscrit dans la guerre froide.

Vietnam le jour de l’indépendance 1/2

Vietnam le jour de l’indépendance 1/2

Ce pre­mier volet traite de la mon­tée de Ho Chi Minh jusqu’à la vic­toire de Diên Biên Phu con­tre les français. En fil con­duc­teur, le témoignage du général Giap, un des derniers pères de la révo­lu­tion viet­nami­enne.

Vietnam le jour de l’indépendance 2/2

Vietnam le jour de l’indépendance 2/2

Ce volet retrace les 15 années de guerre entre le nord et le sud et con­tre les Améri­cains. Con­flit meur­trier, il amput­era le Viet­nam de 10% de sa pop­u­la­tion. En fil con­duc­teur, le témoignage du général Giap, un des derniers pères de la révo­lu­tion viet­nami­enne.

Liberty bound

Liberty bound

Les suites du 11 Septembre... Un voyage à la découverte du mensonge, de l'oppression et de la corruption qui ont envahi les États-Unis depuis le 11 Septembre.

Je déboule à Kaboul

Je déboule à Kaboul

Récit du "premier documentaire afghan après les talibans", en plein processus électoral. Petite caméra embarquée, le réalisateur raconte au jour le jour ce qu’il comprend de la situation, l’espoir des Afghans, les contradictions des Occidentaux qui sont ici. Interdites par le régime taliban pendant des années, les images refont subitement surface, suscitant de nombreuses interrogations.

Blood of my brother

Blood of my brother

Portrait intime d'un martyr en devenir…
Pour la première fois une caméra occidentale se fixe du côté des insurgés pour montrer le quotidien des combats entre milices et forces de la coalition. Un témoignage brutal sur une population meurtrie que la vengeance pousse à la révolte.

Gunner Palace

Gunner Palace

Des soldats américains, connus sous le nom de Gunners, racontent leur expérience du conflit irakien et leur occupation du palace de Saddam Hussein. Face à une population locale indifférente, les Gunners doivent désormais patrouiller pour pacifier la situation à Bagdad. Découvrez leur histoire exceptionnelle...

Agent Orange, une bombe à retardement

Agent Orange, une bombe à retardement

Après 40 années de guerre ininterrompue, le Vietnam sort enfin de la guerre, le 30 avril 1975. Mais, en partant, l’armée américaine laisse un poison aujourd’hui invisible : la dioxine. Cette arme chimique puissante, plus connue sous le nom d’Agent Orange, produite par la multinationale Monsanto, a pris possession de la terre, des eaux, de la végétation vietnamienne.

Qui a tue Massoud ?

Qui a tue Massoud ?

La tragédie du 11 septembre 2001 a éclipsé un assassinat dont les répercutions se font encore sentir. Il s'agit de l'assassinat du Commandant Massoud. C'était le 9 septembre 2001, deux jours avant les attentats aux Etats-Unis...

Les trois guerres de Madeleine Riffaud

Les trois guerres de Madeleine Riffaud

Considérée comme une des plus jeunes résistantes pendant la seconde Guerre Mondiale, Madeleine Riffaud est connue pour avoir abattu un officier nazi en plein Paris...

My land

My land

My Land donne la parole à de vieux réfugiés palestiniens qui ont fui en 1948, sans jamais retourner sur leur terre, et qui depuis vivent dans des camps au Liban. Cette parole est entendue par de jeunes israéliens, qui se sentent viscéralement attachés à leur terre, sans vraiment savoir pourquoi.

Irak, vivre sous les bombes

Irak, vivre sous les bombes

Le film donne la parole à une mosaïque de per­son­nages anonymes, mais représen­tat­ifs d’un peu­ple livré à l’incertitude. Vivre sous les bombes a été tourné à Bag­dad, Bas­sora, Baby­lone et Kerbala.

5 caméras brisées

5 caméras brisées

Le combat non-violent des habitants du village palestinien de Bil’in en Cisjordanie contre l’installation d’un mur de séparation qui exproprie de fait ces paysans d’une grande partie de leurs terres. Emad enregistre la vie de Bil’in et suit l’évolution de la lutte contre la colonisation. Malgré la destruction de cinq caméras, il continuera de filmer avec obstination. Il continue encore aujourd’hui.

Israël - Palestine, de la guerre à la paix

Israël - Palestine, de la guerre à la paix

1948 L’État d’Israël est créé. Pour les Juifs, c’est une joie immense. Pour les Palestiniens et pour le monde arabe, c’est la « Naqhba », la catastrophe. Depuis, séquences de guerre et plans de paix se succèdent presque mécaniquement...

Izkor, les esclaves de la mémoire

Izkor, les esclaves de la mémoire

« Izkor » signifie « souviens-toi » en hébreu, et c’est sur cet impératif dicté aux enfants d’Israël que s’interroge le film. Au mois d’avril, en Israël, les fêtes et les commémorations se succèdent. Izkor, c’est la société israélienne comme on ne l’a jamais montrée, c’est trente jours de la vie d’un État vivant au rythme des pulsations de sa mémoire.

Impunité

Impunité

En Colombie pendant 10 ans, des groupes paramilitaires proches du pouvoir, prétextant la lutte contre les FARC ont semé la terreur dans des centaines de villages, violant, torturant des milliers d’innocents.
 Bilan de ces 10 années, 50 000 morts, un véritable massacre à grande échelle.
 40 chefs paramilitaires sont aujourd’hui jugés dans un processus appelé « Justice et Paix ».

Promesses

Promesses

Profitant d’une période d’accalmie à la frontière israélo-palestinienne entre 1997 et 2000, les réalisateurs Justine Shapiro, B.Z.Goldberg et Carlos Bolado ont demandé à sept enfants juifs et palestiniens âgés de neuf à treize ans de donner leur vision du conflit au Proche-Orient.

Aisheen [Chroniques de Gaza]

Aisheen [Chroniques de Gaza]

« Elle est où la cité des fantômes ? », demande l’enfant au gardien du parc d’attractions. « Elle est là, juste là. Mais elle a été bombardée… Tu veux la voir ? » C’est par ces mots que commence le film, balade impressionniste dans une Gaza dévastée, au lendemain de la guerre.