Paris à tout prix (155 mn)

Le film culte de l'élection à la Mairie de Paris

La guerre de succession pour la Mairie de Paris a commencé dès 1995. Jacques Chirac désignait Jean Tiberi et l’asseyait dans son fauteuil. Le dépositaire de l’héritage s’est battu pour démontrer qu’il n’avait pas usurpé le titre de maire de Paris. Il n’a jamais convaincu. Ni ses rivaux, ni ses alliés, ni même ses amis. Tous ont préparé l’élection de mars 2001. Chacun a mené sa propre guerre, souvent bien éloignée des nobles enjeux d’une bataille politique historique. Pendant deux ans, une caméra les a suivis. Son œil est partout : dans les bureaux, dans les voitures, les dîners, les salons feutrés, les conférences de presse, les réunions tardives, les estrades à discours, sur les terrasses de café et les marchés… Le tournage a pris fin le soir de l’élection du nouveau maire de Paris. Et le rideau est tombé sur ce vaudeville mâtiné de tragédie grecque. Pour une unique représentation, en quatre actes.
7 d’Or de la meilleure série documentaire.

Le DVD : 9,99 € Parisatoutprix_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)
Pour la première fois les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes.

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

1987-1994 : « Paris nous appartenait, tout était possible… ». Pour la première fois, les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes. Quand l’Histoire ( des raves parties, du hip hop, du punk hardcore …) rencontre les histoires de Pat Ca$h, Gatsby de la fin 80.

Les glaneurs et la glaneuse
Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ».

Les glaneurs et la glaneuse

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ». Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant.

Paris est une fête
Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains.

Paris est une fête

Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains traversés par un « jeune mineur étranger isolé », les attentats, les roses blanches, l’état d’urgence…, le silence, et la joie…, rien que la joie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales