Gnawa (58 mn)

Au delà de la musique

Ce film rappelle que la première fonction de la musique des Gnawa est de soigner. De soigner les âmes. Et pour cela, il ne suffit pas de réunir un maâlem et quelques joueurs de qarqabou : il faut respecter un rituel strict. Parce que les instruments, la musique, les chants, les pas de danse, les tissus de couleur, les parfums, tout, tout a un sens.
Depuis 1969, Jacques Willemont a filmé au Maroc, un ensemble de rituels collectifs et domestiques dont il est parfois difficile de trouver l’équivalent aujourd’hui, certains ayant même totalement disparu. Il a également saisi le dialogue exceptionnel entre l’anthropologue Viviana Paques et Al Ayachi, son principal informateur.
Langues : Français, Anglais

Le DVD : 19,95 € Gnawa_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Sâdhu
Devenir un saint homme ou un homme bien.

Sâdhu

Suraj Baba est un sâdhu, un saint homme hindou. Il a renoncé aux biens terrestres en se retirant vivre dans une grotte à 3000 mètres au cœur de l’Himalaya. Après huit ans d’isolement et de méditations, il prend le risque de s’exposer à nouveau au monde.

Ne sois pas une âme banale
Canonisée en 2016, Elisabeth de la Trinité offre aujourd’hui un trésor spirituel à tous.

Ne sois pas une âme banale

Canonisée en octobre 2016, Elisabeth de la Trinité (1880-1906), cette jeune carmélite de Dijon offre aujourd’hui un trésor spirituel à tous les chercheurs de Dieu, jeunes ou moins jeunes. 

Crois toujours en l’Amour et chante merci
Le témoignage de Marie-Paul Stevens, miraculée par l’intercession de la sainte Elisabeth.

Crois toujours en l’Amour et chante merci

En complément du film « Ne sois pas une âme banale » voici le témoignage de Marie-Paul Stevens, miraculée par l’intercession de la sainte Elisabeth

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales