Regard neuf sur Olympia 52 (1h20mn)

Regard neuf sur Olympia 52 met en lumière la genèse d’un auteur, dont le talent et la singularité ont suffit à renouveler profondément l’écriture cinématographique.
Confronté durant la dernière année de sa vie aux souvenirs lointains de ce qu’il nomme sa première tentative documentaire sur les Jeux olympiques d’Helsinki qui révèle un fort désir de cinéma, Marker nous livre toute sa complexité dans le rapport si particulier qu’il entretien avec ses œuvres passées.
Un film sur un film, une résurgence, un avatar mémoriel. Invitation à une mise en abîme, au recyclage et à la réappropriation, Marker ne se désavoua pas le moins du monde en encourageant l’utilisation des ingrédients caractéristiques de son cinéma, celui qu’il nous laisse aujourd’hui en héritage.
VF - Couleur & NB - 16/9 compatible 4/3 - Dolby - Format Cinéma respecté

Le DVD : 16,95 € Regardneufsurolympia52_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

Le Scandale Clouzot
Faire le portrait d’Henri-Georges Clouzot, c’est faire le portrait d’un visionnaire, d’un agitateur, d’un artiste contre le système.

Le Scandale Clouzot

Avec Le Salaire de la peur, Les Diaboliques, Quai des orfèvresHenri-Georges Clouzot a été un maître du suspense et a su faire des névroses humaines un spectacle palpitant. S’il a influencé des cinéastes contemporains majeurs (Friedkin, Spielberg), Clouzot reste sous-considéré en France.

Con la Pata Quebrada
Une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol

Con la Pata Quebrada

Des années 30 à nos jours, une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol. Une manière aussi de revisiter l'Histoire de l'Espagne et plus particulièrement celle de l'évolution féminine.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier
Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle.

Edmond T. Gréville vu par Bertrand Tavernier

Figure étonnante, Edmond T. Gréville occupe une place particulière dans l’histoire du cinéma français et anglais du XXème siècle. Bertrand Tavernier lui rend ici un hommage appuyé, avant de s’attarder tout particulièrement sur un de ses films remarquables d’avant–guerre, Remous.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales