Les enfants de la honte (52 mn)

Il est des sujets de notre passé qu’on évite soigneusement de porter au grand jour. C’est dans une Allemagne vidée de ses vingt millions de jeunes hommes mobilisés dans la Wehrmacht et envoyés sur tous les fronts, où il ne restait guère plus dans les foyers que des vieilles personnes et des enfants, que se retrouvèrent les prisonniers de guerre et les requis du Service du Travail Obligatoire (STO).
De retour chez eux, les Français ont retrouvé pour la plupart leur épouse mais ne se sont guère vantés de leurs liaisons en Allemagne. La règle fut le silence sur ce sujet devenu tabou.
Aujourd’hui, malheureusement, la plupart des femmes allemandes qui ont eu des enfants avec un Français ont disparu. Les quelques survivantes se taisent tellement le traumatisme est grand. Je voudrais, dans ce film, aller à la rencontre de quelques-uns de ces enfants, ceux que les nazis qualifiaient d’impurs et qui sont encore aujourd’hui en quête de leurs racines.
En France comme en Allemagne, ces amours de guerre auront laissé derrière elles des milliers d’enfants qui, plus de soixante ans après, recherchent toujours un père.
Bonus : 15’, réalisé par Jean-Pierre Carlon. Version française.
Jean-Paul Picaper recherche la trace du père de Régine Noack.
Illustration des pistes à suivre lors de vos recherches... (en Allemagne et en France)
Jean-Louis Quereillahc raconte sa captivité.
Langues : Français, sous-titres Anglais

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Lesenfantsdelahonte_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Passeuse des Aubrais
Juillet 1942, une jeune femme fait passer en zone libre deux enfants, frère et sœur, orphelins, juifs.

La Passeuse des Aubrais

Juillet 1942, une jeune femme fait passer en zone libre deux enfants, frère et sœur, orphelins, juifs. Plus de 60 ans plus tard, celui qui n’était alors qu’un petit garçon déclare que cette femme était en réalité à la solde de la Gestapo.

Après la guerre, l’Alsace-Moselle c’est la France !
La foule est en liesse lorsque Strasbourg est libérée en novembre 1944. Mais les lendemains vont ils chanter pour autant ?

Après la guerre, l’Alsace-Moselle c’est la France !

La foule est en liesse lorsque Strasbourg est libérée en novembre 1944. Mais les lendemains vont ils chanter pour autant ? Car comment effacer cinq années d’annexion ? Comment reconstruire l’Alsace et la Moselle et taire la douleur de cette région meurtrie ?

Cette lumière n'est pas celle du soleil
Cette Lumière n’est pas celle du soleil est un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants.

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants. Ses protagonistes avaient entre 15 et 20 ans lorsqu’ils se sont engagés dans le maquis. Vainqueurs modestes, à les entendre, il était moins question de courage que de nécessité : celle de s’engager pour défendre la liberté.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales