Nuit et brouillard (film : 32mn - DVD : 272mn)

« Toute la force du film réside dans le ton adopté par les auteurs : une douceur terrifiante ; on sort de là ravagé, confus et pas très content de soi. »
François Truffaut, 1975.
Devant l'horreur Alain Resnais et Jean Cayrol ont préféré la mémoire insupportable à l'oubli. D'insoutenables images d'archives, des images en couleurs des camps à l'abandon et un texte volontairement froid et accablant, font de ce film un chef-d'oeuvre qui a marqué les mémoires.
Texte de Jean Cayrol, dit par Michel Bouquet
Prix Jean-Vigo, Grand prix du cinéma français, 1956
Bonus Vidéo : « Nuit et Brouillard, 1954-1994 »
Programme radiophonique produit pour France Culture par André Heinrich, 40 ans après la réalisation du film.
Avec des interviews de Alain Resnais, Anatole Dauman, Michel Bouquet, Olga Wormser, Sacha Vierny, Edouard Muszka, Daniel Mayer, Christian Pineau, Margarethe von Trotta, Freddy Buache, Serge Klasfeld, Claude Lanzman...
De la genèse du film à sa perception par les jeunes aujourd'hui, cette émission montre à quel point Nuit et Brouillard est un maillon essentiel de la mémoire. L'émission est entièrement chapitrée (1994-240').
Livre de 60 pages, comprenant de nombreuses illustrations, textes et documents inédits.
N&B et Coul. - images et sons restaurés

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Nuitetbrouillard_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Un homme est mort
Le 17 avril 1950 à Brest, le drame se produit. La police, dépassée par l’ampleur d’une manifestation, tire sur la foule, et le jeune ouvrier Edouard Mazé est abattu d’une balle en pleine tête.

Un homme est mort

Brest 1950. La ville est en pleine reconstruction après les bombardements de la guerre. Le 17 avril, lors d’une manifestation, la situation avec les forces de l’ordre dégénère. La police, dépassée par l’ampleur du mouvement, tire sur la foule, et le jeune ouvrier Edouard Mazé est abattu d’une balle en pleine tête.

La Folle Entreprise, sur les pas de Jeanne Mance
Une femme de notre époque part à la recherche d’une femme du passé, Jeanne Mance (1606-1673), cofondatrice de Montréal.

La Folle Entreprise, sur les pas de Jeanne Mance

Fascinée par le destin singulier de Jeanne Mance (1606-1673), dont le rôle majeur de cofondatrice de Montréal est resté dans l’oubli, la cinéaste décide de partir à la recherche des motivations qui ont poussé une femme au XVIIème siècle à partir vers l’inconnu et à se dépasser dans un contexte hostile pour fonder une ville il y a plus de trois siècles.

Le dernier souffle, au cœur de l’Hôtel-Dieu de Montréal
Fondé par Jeanne Mance en 1642 en même temps que la ville, l’Hôtel-Dieu de Montréal est sur le point de disparaître.

Le dernier souffle, au cœur de l’Hôtel-Dieu de Montréal

Fondé par Jeanne Mance en 1642 en même temps que la ville, l’Hôtel-Dieu de Montréal est sur le point de disparaître, pour être remplacé par le nouveau CHUM. Le dernier souffle nous plonge dans un espace clos où la vie, la mort, l’amour et l’amitié se côtoient.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales