Nuit et brouillard (film : 32mn - DVD : 272mn)

« Toute la force du film réside dans le ton adopté par les auteurs : une douceur terrifiante ; on sort de là ravagé, confus et pas très content de soi. »
François Truffaut, 1975.
Devant l'horreur Alain Resnais et Jean Cayrol ont préféré la mémoire insupportable à l'oubli. D'insoutenables images d'archives, des images en couleurs des camps à l'abandon et un texte volontairement froid et accablant, font de ce film un chef-d'oeuvre qui a marqué les mémoires.
Texte de Jean Cayrol, dit par Michel Bouquet
Prix Jean-Vigo, Grand prix du cinéma français, 1956
Bonus Vidéo : « Nuit et Brouillard, 1954-1994 »
Programme radiophonique produit pour France Culture par André Heinrich, 40 ans après la réalisation du film.
Avec des interviews de Alain Resnais, Anatole Dauman, Michel Bouquet, Olga Wormser, Sacha Vierny, Edouard Muszka, Daniel Mayer, Christian Pineau, Margarethe von Trotta, Freddy Buache, Serge Klasfeld, Claude Lanzman...
De la genèse du film à sa perception par les jeunes aujourd'hui, cette émission montre à quel point Nuit et Brouillard est un maillon essentiel de la mémoire. L'émission est entièrement chapitrée (1994-240').
Livre de 60 pages, comprenant de nombreuses illustrations, textes et documents inédits.
N&B et Coul. - images et sons restaurés

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Nuitetbrouillard_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)
Parmi les magnifiques histoires de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines.

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)

Au cours de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines. À l’initiative de Chris Marker (avec Inger Servolin de Slon, désormais Iskra), des techniciens et cinéastes sont allés à la rencontre des ouvriers de la Rodhiacéta à Besançon puis de Peugeot à Sochaux, pour y faire des films, ensemble, de 1967 à 1974.

Ma vie de Contrebasse
Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse.

Ma vie de Contrebasse

Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse. Elle entraine son contrebassiste dans un road movie sur les traces de son passé, à la rencontre de luthiers, de musiciens et d’historiens. À travers sa propre histoire elle nous fait découvrir l’évolution de la pratique musicale au cours des XIXème et XXème siècle.

Eternity has no Door of Escape
L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques.

Eternity has no Door of Escape

L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques. Défini par Jean Dubuffet au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ce concept regroupe des œuvres de malades mentaux, mais aussi d’adeptes du spiritisme et d’autodidactes inspirés.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales