La saga des immigrés (1960-1990) (170 mn)

Collection Dans l'oeil de la télévision

À l’automne 2005, les télévisions montraient le visage d’une France ravagée par les flammes. Les banlieues de Paris semblaient alors aussi terrorisantes que les faubourgs de Bagdad. Le dur constat est que depuis 40 ans, les explosions de violences urbaines en France se suivent et se répètent au rythme d’un embrasement par décennie.
Les réalisateurs Édouard Mills-Affif et Anne Riegel se sont plongés dans nos archives télévisuelles et proposent de suivre l’évolution du regard cathodique sur l’immigration en France ; évolution restituant de ce qu’il convient d’appeler le « regard français sur les immigrés ». Une vraie saga, la saga des immigrés vue à la télé.
Compléments :
Un reportage de Jacques Krier, Ouvriers noirs de Paris (1964), extrait du magazine Cinq colonnes à la une.
un documentaire de Coline Serreau, Grands-mères de l’Islam (1979), tourné peu de temps avant Trois hommes et un couffin.

Le DVD : 19,60 € Lasagadesimmigres_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

Chardons bleus
Aurel et Nadia vivent dans des squats précaires depuis leur arrivée de Roumanie.

Chardons bleus

Aurel et Nadia vivent dans la précarité depuis leur arrivée de Roumanie. Quand Nadia accouche de jumeaux prématurés, les médecins pensent les confier à l’Aide Social à l’Enfance. Afin que ceux-ci ne soient pas enlevés à leurs parents, Claire et Éric hébergent le couple et leurs bébés dans leur maison de Montreuil,

 Quand passe le train
Chaque jour, des centaines d’hommes et de femmes centre-Américains traversent le Mexique, entassés sur le toit des trains marchandises.

Quand passe le train

« À manger ! À manger ! ». À La Patrona, dans l’état de Veracruz au Mexique, Bernarda et ses compagnes se précipitent dès qu’elles entendent les premiers siflets du train, encore lointain.

Les corps interdits
Sous le joug de lois arbitraires et inhumaines, ils ont été condamnés à errer dans d’inqualifiables limbes à la marge de notre monde.

Les corps interdits

Plusieurs réfugiés, arrivés à Calais au péril de leur vie, dénoncent la violence de leur condition. Leurs voix se superposent à des images de la « jungle » et de l’architecture carcérale du nouveau camp construit par l’État.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales