Katyn (118 mn)

Katyn est l’œuvre personnelle la plus ambitieuse du cinéaste Andrzej Wajda. Il y raconte l’histoire du massacre qui l’a privé de son père.
Après l’invasion de la Pologne au printemps 1940, la police soviétique massacre des milliers de prisonniers de guerre polonais. Les plus grands charniers sont découverts en 1943, dans la forêt de Katyn. Afin de camoufler ce crime de guerre, Staline engage alors une vaste campagne de désinformation.
Alors que la guerre suit son cours sur d’autres fronts, dans une Pologne occupée, des milliers de familles cherchent à comprendre ce que sont devenus leurs proches. Pour certains, il faudra attendre plus d’un demi-siècle pour que le mensonge tombe.
Avec : Maja Ostaszewska, Artur Zmijewski, Andrzej Chyra
Nomination pour l’Oscar 2008 du Meilleur Film étranger
Partant d’un épisode peu connu de la seconde Guerre Mondiale, Katyn est avant tout un film sur la lutte incessante pour la mémoire et la vérité. C’est aussi un règlement de compte sans compromis avec le mensonge qui a forcé la Pologne populaire à oublier ses héros.
Film magnifique, la portée de l’œuvre de Wajda (dont le père mourut dans ce massacre de Katyn) dépasse largement le simple événement cinématographique. La révélation du crime de Katyn, est ici brillamment menée, dans une réalisation sobre, discrète, et terriblement efficace.
VO, VOST, VF

...

Voir plus

Le DVD : 14,95 € Katyn_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les Fleurs bleues
Andrzej Wajda signe une magnifique dernière oeuvre sur le combat du peintre Strzemitiski contre la dictature soviétique.

Les Fleurs bleues

Dans la Pologne d’après-guerre, le célèbre peintre Władysław Strzemiński, enseigne à l’École Nationale des Beaux Arts de Łódź . Il est considéré par ses étudiants comme le grand maître de la peinture moderne mais les autorités communistes ne partagent pas cet avis.

L'Anneau de Crin
Automne 1944, l’insurrection de Varsovie s’achève.

L'Anneau de Crin

Automne 1944, l’insurrection de Varsovie s’achève. Après cent jours d’héroïsme, les soldats de l’Armée de l’Intérieur rendent les armes. Marcin, jeune lieutenant, est grièvement blessé. Il est porté par deux jeunes infirmières Wiska et Janina

Korczak
Le Docteur Korczak a passé ses trois dernières années, en tant que médecin juif polonais, de 1939 à 1942, dans le ghetto de Varsovie.

Korczak

Le Docteur Korczak a passé ses trois dernières années, en tant que médecin juif polonais, de 1939 à 1942, dans le ghetto de Varsovie. Il décrit avec réalisme la vie qui y règne. Le scénario du film est directement inspiré de son Journal du ghetto.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales