D'ailleurs mais ici (29mn + 28mn)

Une journée exceptionnelle dans la vie de quatre familles étrangères d’un quartier de banlieue française dont les destins s’entrecroisent, s’influencent ou s’affrontent sur le chemin de la citoyenneté…
« Je ne rêve ni en arabe ni en lingala,
Ni même en wolof pas même en bambara
Je ne rêve ni en espagnol ni en anglais,
Mais parle aime et rêve en français,
Et comme ils ne sont pas dans ma tête,
Et encore moins dans mon coeur en fait,
Ils disent qu’ici c’est pas chez moi quand même,
Je rêve donc éveillé pour qu’ils me comprennent.
»
(Abd Al Malik, Comme dans un rêve, Le dernier français). Il y a des parfums de Do the right thing de Spike Lee dans ce chassé-croisé d’habitants issus de l’immigration récente, rien n’est dit, tout est suggéré et la caméra virevolte entre des destins en marche…
Bonus :
- Film Aller plus loin… (2013, 28 min).
- Un making of qui répond aux points suivants... Pourquoi un film ? Les valeurs républicaines. Intégration à la française. Réactions au film. Laïcité. Fraternité.
-Livret pédagogique intitulé D’ici, d’ailleurs et de partout écrit par Marc Hatzfeld, sociologue, éthnologue.

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Dailleursmaisici_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)
Pour la première fois les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes.

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

1987-1994 : « Paris nous appartenait, tout était possible… ». Pour la première fois, les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes. Quand l’Histoire ( des raves parties, du hip hop, du punk hardcore …) rencontre les histoires de Pat Ca$h, Gatsby de la fin 80.

Les glaneurs et la glaneuse
Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ».

Les glaneurs et la glaneuse

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ». Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant.

Paris est une fête
Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains.

Paris est une fête

Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains traversés par un « jeune mineur étranger isolé », les attentats, les roses blanches, l’état d’urgence…, le silence, et la joie…, rien que la joie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales