Le temps de quelques jours (77 mn)

Une caméra entre pour la première fois au cœur de l’Ordre cistercien de Bonneval.
Fondée en 1147, l’abbaye se situe sur les contreforts du plateau de l’Aubrac. C’est ici que vivent cloîtrées 26 sœurs qui suivent la règle de Saint Benoît. Un lieu où la perception du temps est modifiée, un lieu où se redécouvre la lenteur.
Le réalisateur capte leur façon d’aller à l’essentiel, d’utiliser le travail comme moyen d’élever l’esprit, de ne pas se satisfaire de consommer et d’amasser. Des femmes intelligentes, rieuses et dénuées de langue de bois, qui nous livrent ce qu’elles sont, et les raisons de leur choix. Elles nous révèlent une philosophie étonnamment moderne.
« Merci pour ce film passionnant. » Raymond Depardon
« On voudrait que tout le monde puisse voir ce film. » Le Nouvel Obs
« Nature radieuse et visages sensibles. » Télérama
« La religion est ici profonde, joyeuse et humaniste. » Le Monde
« Un film qui rappelle ceux, humbles et profonds, de Cavalier et Depardon. » Jérôme Garcin - France Inter

Le DVD : 14,95 € Letempsdequelquesjours_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Passion de Planaltina
C’est la Semaine Sainte à Planaltina (Brésil) et les 1100 acteurs de la Via Sacra sont sur le point de rejouer les derniers moments de la vie du Christ.

La Passion de Planaltina

C’est la Semaine Sainte à Planaltina (Brésil). Saulo (Jésus), Preto (Judas), Paulo (Pilate) et les 1100 acteurs de la Via Sacra sont sur le point de rejouer les derniers moments de la vie du Christ, devant près de 200 000 spectateurs, massés sur les pentes du Mont de la Chapelle.

Frère Sylvestre, saint et sorcier
Frère Sylvestre Pia a consacré 45 ans de sa vie à la lutte contre la pauvreté au Burkina Faso.

Frère Sylvestre, saint et sorcier

Fils de vignerons piémontais, frère Sylvestre Pia a consacré 45 ans de sa vie à la lutte contre la pauvreté au Burkina Faso. Décédé à l’âge de 83 ans dans ce petit pays d’Afrique de l’Ouest, il est le seul étranger à avoir bénéficié de funérailles nationales selon le rite Mossi.

Il suffirait d'un miracle...
À Futuna, il n’y a pas de ressources naturelles mais il y a mieux !

Il suffirait d'un miracle...

À Futuna, il n’y a pas de ressources naturelles mais il y a mieux ! Une ressource surnaturelle, le Saint Patron de l’Océanie, Saint-Pierre Chanel dont on fêtait, le 28 avril 2016, le 175ème anniversaire du martyre. Et il y a les Futuniens, qui ont une foi à déplacer les montagnes…

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales