Le jour du mineur (78 mn)

2011, Mine de Bouzhanska, dans la campagne ukrainienne.
Une cérémonie aux allures de kermesse, désuète, amusante. Puis très vite la violence d’un univers carcéral où chacun trouve refuge derrière un numéro de matricule, comme un porte-bonheur qui, peut-être, permettra de survivre au chaos.
Une plongée dans les entrailles de la terre qui dévore ses enfants en même temps qu’elle les nourrit, les réchauffe et les éclaire. On a du mal à croire que de ce monde étriqué, oppressant, sans air, sans lumière et sans espace, envahi de métal, de poussière et d’hommes rampants, courbés en deux, puisse sortir quelque chose qui ait à voir avec la lumière.
Ce film est une expérience. Il parle de l’enfermement, tant physique que mental, de la brutalité, de la peur, de cette forme d'animalité que l'on trouve dans l'isolement groupé non volontaire. Il parle de nos zones d'ombres, d'un inconfort physique tel que l'esprit se met en sommeil, que tout désir est anesthésié. Il parle sans vocabulaire de la littérature russe. Il est noir mais pas désespéré.
Une fête, quelques ballons, du jaune et du bleu, une parenthèse dans la vie de ces hommes. Une fleur, une médaille : le salaire de la peur. Mais l’air est-il vraiment plus respirable en surface ?
Golden Owl du Meilleur Film - Festival CineramaBC– Brésil 2014
Langue : Ukrainien / Russe - Sous-titres : Français

...

Voir plus

lire la suite...

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Nul homme n'est une île
Le local serait-il le dernier territoire de l’utopie ?

Nul homme n'est une île

Nul homme n’est une île est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à produire le paysage du bon gouvernement.

Koro du Bakoro, naufragés du Faso
Polo est arrivé dans la rue à 12 ans, il en a maintenant 29. Aujourd’hui il est en quête d’un travail.

Koro du Bakoro, naufragés du Faso

Polo est arrivé dans la rue à 12 ans, il en a maintenant 29. Aujourd’hui il est en quête d’un travail. Trouver le moindre travail nécessite d’avoir une pièce d’identité. Pour avoir une carte d’identité il faut un acte de naissance. Le sien est resté au village avec son oncle.

Cette mélodie qui vient de loin
À Vilarandelo, village reculé du nord du Portugal, une flûte se fait entendre au loin dans le paysage brumeux du matin.

Cette mélodie qui vient de loin

À Vilarandelo, village reculé du nord du Portugal, une flûte se fait entendre au loin dans le paysage brumeux du matin. Un homme muni d’une flûte de Pan apparaît au loin. Il joue et avance lentement au côté de sa moto. Il s’agit de Jorge, aiguiseur de couteaux, qui, depuis deux mois, n’était pas passé par là.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales