Mémoires de l'île Sainte-Marie (52 mn)

Sainte-Marie, six heures de bateau, six heures à écoper le fond d’une embarcation trop vieille pour naviguer. Six heures de frissons sans gilet de sauvetage ni moteur de secours. Sainte-Marie, une petite île peu connue à l'est de Madagascar. Une île au passé incroyable.
L'histoire de cette île est avant tout l'histoire d'une colonisation. Au 17ème et au 18ème siècle elle servit de base de repli à de nombreux pirates venus du monde entier. Certains d'entre eux sont très connus et leurs routes n'ont jamais croisé l'île Sainte-Marie par hasard. Quand la piraterie s'éteint au début du 18ème siècle, les descendants de ces fameux pirates permettent à de nouveaux colons de prendre possession de l'île Sainte-Marie, ce sont les français. Ils resteront deux siècles et jamais les Saint-Mariens ne connaîtront de répit.
Voici les mémoires d'un petit bout de terre et le portrait de quelques aventuriers qui ont écrit les pages les plus sombres de l'île Sainte-Marie. Un voyage en compagnie de Mokandra Onésiphor, le doyen de l'île.

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)
Parmi les magnifiques histoires de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines.

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)

Au cours de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines. À l’initiative de Chris Marker (avec Inger Servolin de Slon, désormais Iskra), des techniciens et cinéastes sont allés à la rencontre des ouvriers de la Rodhiacéta à Besançon puis de Peugeot à Sochaux, pour y faire des films, ensemble, de 1967 à 1974.

Ma vie de Contrebasse
Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse.

Ma vie de Contrebasse

Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse. Elle entraine son contrebassiste dans un road movie sur les traces de son passé, à la rencontre de luthiers, de musiciens et d’historiens. À travers sa propre histoire elle nous fait découvrir l’évolution de la pratique musicale au cours des XIXème et XXème siècle.

Eternity has no Door of Escape
L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques.

Eternity has no Door of Escape

L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques. Défini par Jean Dubuffet au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ce concept regroupe des œuvres de malades mentaux, mais aussi d’adeptes du spiritisme et d’autodidactes inspirés.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales