Madagascar, sept mois de chaos (52 mn)

Depuis les élections présidentielles du 16 décembre 2001, Madagascar dérive lentement vers la guerre civile. Après 6 mois de violences, l’anarchie s’est installée dans le pays et personne ne semble capable de trouver une solution au conflit.
A l’origine de cette crise, les fraudes électorales organisées par le président sortant Didier Ratsiraka et dénoncées par Marc Ravalomanana, candidat à la présidence de la République. Marc Ravalomanana, maire de la capitale Antananarivo qui est un illustre inconnu sur la scène politique internationale, demande la transparence et la vérité des urnes. Soutenu et poussé par une foule déterminée à obtenir le changement, il s’auto-proclame président, forme son gouvernement et installe ses ministres dans les bureaux de l’ancien régime avec la bénédiction de l’église et de ces exorcistes.
De son côté, Didier Ratsiraka dénonce un coup d’Etat. Il décrète la loi martiale sur Antananarivo et installe des barrages anti-économiques sur les principaux axes routiers du pays afin d’asphixier la capitale. Ses milices tiennent les barrages et en profitent pour racketter. Face aux menaces, Marc Ravalomanana érige quant à lui des barrages de sécurité dans les principales villes tenues par ses partisans.
La tension monte et les affrontements entre partisans des deux camps deviennent inévitables.

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

L'intérêt général et moi
Un film sur la démocratie des grands projets, aujourd’hui, en France.

L'intérêt général et moi

Une autoroute construite mais vide, un projet ferroviaire pharaonique, un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans. Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais qui détermine l’intérêt général ?

Réponses à un attentat
Un paysan du Larzac est exposé à un attentat commis contre sa maison et sa personne.

Réponses à un attentat

Alors que la lutte des paysans du Larzac s’intensifie, le pouvoir est prêt à liquider une résistance qui n’a que trop durée. Un paysan est exposé à un attentat commis contre sa maison et sa personne. Qui en est l’auteur ?

Gardarem lo Larzac
Pendant dix ans, le refus obstiné des paysans du plateau du Larzac devant l’extension du camp militaire.

Gardarem lo Larzac

Pendant dix ans, le refus obstiné des paysans du plateau du Larzac devant l’extension du camp militaire. « Des moutons, pas des canons ».

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales