La Cause et l'Usage (62 mn)

Le film part à la rencontre des acteurs de la vie politique de Corbeil-Essonnes, candidats, militants et habitants, dans l’espace public. Il les suit dans leurs débats et révèle un certain état de la démocratie, de la situation politique nationale et d’une société en crise : crise du logement et des entreprises locales, désœuvrement des jeunes, discrédit des hommes politiques.
Serge Dassault est au cœur de tous les débats, de toutes les conversations. Malgré son inéligibilité, tous savent que c’est lui qui sera élu ou battu à l’issue du scrutin.
Festival Cinéma du Réel : Grand Prix du Jury et Prix des Bibliothèques
« Il ne s’est pas agi, pour les réalisateurs de « filmer l’ennemi » mais d’enregistrer un désordre social et moral. Il y a un « effet Dassault », et cet effet, il se voit, il s’entend : sous forme de regards, d’attitudes, de paroles, de lapsus. En faire un film était la meilleure idée qui soit. »
Le Monde Diplomatique
Bonus :
un livret incluant un entretien avec les réalisateurs et un making-of sous forme de bande-dessinée.

Le DVD : 18,10 € Lacauseetlusage_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)
Pour la première fois les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes.

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

1987-1994 : « Paris nous appartenait, tout était possible… ». Pour la première fois, les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes. Quand l’Histoire ( des raves parties, du hip hop, du punk hardcore …) rencontre les histoires de Pat Ca$h, Gatsby de la fin 80.

Les glaneurs et la glaneuse
Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ».

Les glaneurs et la glaneuse

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ». Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant.

Paris est une fête
Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains.

Paris est une fête

Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains traversés par un « jeune mineur étranger isolé », les attentats, les roses blanches, l’état d’urgence…, le silence, et la joie…, rien que la joie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales