Guy Bedos, un rire de résistance (52 mn)

Aujourd'hui en Corse ou à Paris, chez lui ou au théâtre, Guy Bedos prend du recul et se souvient de ses parents, de son Algérie et de la guerre qu'il n'a pas voulu faire. C'est à un partage approfondi qu'il nous convie avec une étonnante générosité à se dire. C'est un pur résiliant qui débarque à Paris dans les années 1950, qui puise dans son passé douloureux une force inépuisable, une révolte de tous les instants. Ecorché vif, étranger pied noir ou émigré, acteur, porte parole, père, citoyen... Au fil des années, il devient l'humoriste acerbe que l'on connait, l'homme de tous les combats, de toutes les causes. Devenu une légende, l’humoriste français se souvient pourquoi jamais son goût de la Méditerranée ne s’éteindra. Une méditerranée large et généreuse qui commence avec l Algérie de son enfance, son refus de la Guerre, et son engagement par des chroniques politiques. Une sensibilité à fleur de peau qui trouve aussi sa source dans « l’Outre-Mère » comme il l’a écrit.

Couleur et Noir&Blanc

Le DVD : 19,95 € Guybedosunrirederesistance_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Jean Vanier, le Sacrement de la Tendresse
Ce film rend hommage à Jean Vanier, fondateur de l'Arche et humaniste.

Jean Vanier, le Sacrement de la Tendresse

Aux côtés de mère Teresa, de l'abbé Pierre, de sœur EmmanuelleJean Vanier fait aujourd'hui figure de prophète dans un monde dominé par la compétition, le pouvoir et l'argent. Il a fondé les communautés de l'Arche autour de la pire des exclusions, celle dont sont victimes les personnes qui souffrent d'un handicap mental.

A Kind of Magic, une année pour grandir
En Irlande, l’internat de Headfort semble tout droit sorti des livres d’Harry Potter.

A Kind of Magic, une année pour grandir

En Irlande, l’internat de Headfort semble tout droit sorti des livres d’Harry Potter. Excentriques et passionnés, John et Amanda Leyden y forment depuis plus de 40 ans un duo d’enseignants à l’humour so british. Leur mot d’ordre : littérature , mathématiques et rock’n roll !

Premières Solitudes
Il s’agit d’un portrait d’un âge de la vie : 16 /18 ans.

Premières Solitudes

Il s’agit d’un portrait d’un âge de la vie : 16 /18 ans. À 16-18 ans, si on a de la chance, on est au lycée. Ici on est à Ivry et on discute entre les cours, même parfois pendant les cours.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales