Evian 1938, la Conférence de la peur (68 mn)

Le 13 mars 1938, les troupes d’Hitler entrent dans Vienne. L’Autriche est annexée. L’édification du grand Reich est en route. Une flambée brutale d’antisémitisme se répand dans le pays.
Devant le drame vécu par tous les persécutés du régime nazi qui cherchent à fuir leur pays en masse, et sous la pression de l’opinion publique, Franklin D.Roosevelt, Président des États-Unis, décide d’inviter les démocraties du monde entier à une conférence internationale pour les réfugiés qui se tiendra en juillet 1938 à Evian-Les-Bains. 32 nations répondent à l’appel.
Cette conférence soulève une question jusqu’alors ignorée par la communauté internationale : Comment intervenir dans les décisions des États sur leur politique d’immigration ?

Version française (68 mn) et anglaise (52 mn)

Le DVD : 15,00 € Jaq_evian_38_ok_small DVD définitivement épuisé

Sur le même thème

La Passeuse des Aubrais
Juillet 1942, une jeune femme fait passer en zone libre deux enfants, frère et sœur, orphelins, juifs.

La Passeuse des Aubrais

Juillet 1942, une jeune femme fait passer en zone libre deux enfants, frère et sœur, orphelins, juifs. Plus de 60 ans plus tard, celui qui n’était alors qu’un petit garçon déclare que cette femme était en réalité à la solde de la Gestapo.

Après la guerre, l’Alsace-Moselle c’est la France !
La foule est en liesse lorsque Strasbourg est libérée en novembre 1944. Mais les lendemains vont ils chanter pour autant ?

Après la guerre, l’Alsace-Moselle c’est la France !

La foule est en liesse lorsque Strasbourg est libérée en novembre 1944. Mais les lendemains vont ils chanter pour autant ? Car comment effacer cinq années d’annexion ? Comment reconstruire l’Alsace et la Moselle et taire la douleur de cette région meurtrie ?

Cette lumière n'est pas celle du soleil
Cette Lumière n’est pas celle du soleil est un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants.

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants. Ses protagonistes avaient entre 15 et 20 ans lorsqu’ils se sont engagés dans le maquis. Vainqueurs modestes, à les entendre, il était moins question de courage que de nécessité : celle de s’engager pour défendre la liberté.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales