Qui a tue Massoud ? (58 mn)

L'assassinat du Commandant Massoud par deux journalistes a été planifié et préparé depuis de longs mois, et dans de nombreux pays. La mort du Lion du Panchir devait permettre aux Talibans de prendre le contrôle de l'intégralité de l'Afghanistan, soutenus par leurs alliés pakistanais et par les forces de Ben Laden. Un plan maléfique qui a failli fonctionner...
Ce film nous éclaire sur les circonstances de la mort du chef charismatique de la résistance afghane. Deux ans d’enquête en Europe, en Afghanistan et aux Etats-Unis, pour recueillir des images exceptionnelles et retrouver des témoins-clé du dossier.
D’Afghanistan en Tunisie, de France en Belgique, d’Angleterre au Pakistan, le film suit la dérive de ces jeunes étudiants qui sombreront dans le fondamentalisme et finiront par accomplir leur macabre mission suicide : assassiner le Commandant Massoud. Derrière ces deux hommes-marionnettes, le grand manitou s’appelle Al-Qaïda. Car cet assassinat n’a rien d’une coïncidence. Il est lié aux attentats américains. Il en est même le prélude.

Le DVD : 14,95 € Quiatuemassoud_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Derrière les fronts
Un road movie sur les conséquences invisibles de la colonisation en Palestine.

Derrière les fronts

Une traversée de la Palestine en compagnie de la psychiatre palestinienne, Dr. Samah Jabr, qui met en lumière les résistances et les résiliences face aux blessures invisibles de la guerre et de l’occupation.

Armadillo
Armadillo décrit de manière très directe le cynisme croissant et la dépendance à l’adrénaline de jeunes soldats en guerre.

Armadillo

Mads et Daniel sont partis comme soldats pour leur première mission dans la province d’Helmand, en Afghanistan. Leur section est positionnée à Camp Armadillo, sur la ligne de front d’Helmand, où ils vivent des combats violents contre les Talibans.

Une vie après
Le syndrome de stress post traumatique est aujourd'hui reconnu comme une blessure à part entière.

Une vie après

Le syndrome de stress post traumatique, ou le mal de guerre, est aujourd'hui reconnu comme une blessure à part entière, même s'il reste encore un mal abstrait, invisible.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales